• Jusqu’où iront-ils ?

     

    Ou quand les messages de prévention ne font pas le poids au regard des lobbys alcooliers !

    La marque Hello Kitty, bien connue plus particulièrement des jeunes filles, propose des jouets, des parfums, des bijoux..., et connait un franc succès depuis quelques années. Non content de s’arrêter à la production et à la vente des objets qui ont fait sa notoriété, la marque commercialise une bière aromatisée aux fruits, (citron vert, pêche, fruits de la passion, banane…, six saveurs différentes), à 2,3% d’alcool. Boisson destinée aux adolescentes pré-pubères, son conditionnement est coloré à souhait, l’adjonction de sucres et de fruits adoucissant l’amertume de la bière. Le petit chat, emblème de la marque, est bien visible, seule la mention «bière» affichée traduit la nature du produit.

    Ce lobby auprès des jeunes est proprement scandaleux ! Il est destiné à de jeunes consommateurs, (plutôt des jeunes filles), avec pour objectif principal d’initier ce public à la consommation d’alcool ! Les expérimentations d’alcool ou les consommations régulières chez ce jeune public est catastrophique en termes de santé publique. Le cerveau n’a pas atteint sa maturité, les dégâts occasionnés sont donc majeurs et les dépendances qui s’installent extrêmement complexes à soigner par la suite. Et la liste n’est pas exhaustive….

    Le choix de cibler ce jeune public en situation de fragilité à cet âge là, devrait autoriser les pouvoirs publics à intervenir et à interdire ces commercialisations. Le pouvoir des lobbys et de l’argent se moque ouvertement des politiques de santé publique, en toute impunité !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :